Heureusement qu'on ne meurt pas d'amour

TELERAMA

T - Le spectacle est simple, juste et bouleversant. Fabienne Pascaud

 

LA PETITE REVUE

L’équilibre entre verbe et musique, subtil, trouve son apogée dans une fin particulièrement poignante. Yann Albert

 

CLASSIQUE EN PROVENCE

C’est un spectacle qui m’a fait frissonner de plaisir. Norbert Achery

 

BIENTÔT SUR SCENE 

3 décembre 20H30 - Théâtre de Dreux

5 décembre 20H30 - La Canopée à Ruffec

10 janvier 16H - La Manekine à Pont-Sainte-Maxence

©Nathalie Novi